Collège Schwendi

Sur les pas de la Révolution et de l’Empire

Par admin cite-schwendi2, publié le mardi 3 septembre 2019 08:32 - Mis à jour le mardi 3 septembre 2019 08:32
Spectacle
Superbe et original le spectacle de la 4e D et de la classe ULIS du collège Lazare de Schwendi choisi à la date anniversaire de la bataille de Waterloo, a transporté au COSEC le public « sur les pas de la Révolution et de l’Empire ».

Une bonne idée de la part de Mathieu et Véronique deux professeurs respectifs d’histoire géographie et en ULIS, Unités localisées pour l’inclusion scolaire, un travail de taille mêlant d’autres enseignants sur une année de préparation, et un séjour à Paris. Et le résultat était là.

En l’espace de deux heures les collégiens remontant le temps, se sont transformés en personnages historiques témoins d’un volet marquant de l’histoire de France. « Un grand bravo pour avoir fait vivre et mis en scène ces textes difficiles que vous avez appris. Il y avait des connaissances historiques, de l’art du jeu de scène, c’est une belle performance » s’est exclamée la proviseur Corine Spiri en félicitant le travail d’un ensemble et remerciant tous les soutiens.

En effet, éclairés par les halos des projecteurs, les acteurs n’avaient rien laissé au hasard. Perruques, costumes (grâce aux prêts de la commune de Wintzenheim), ils ont été tour à tour, historiens, guides, reporters, roi de France, empereur, patriotes, etc., et ont joué sous fond musical bien placé, à balader leur public avec non seulement des récits vivants, qu’ils ont pimentés de leurs propres reportages filmés en replay lors de leur visite à Paris, mais aussi avec des saynètes reprenant des faits marquants de l’histoire du pays. Ainsi les spectateurs avec parmi eux la conseillère départementale Martine Dietrich et la présidente du SACSIE Françoise Horny, ont assisté au procès du roi Louis XVI, de Robespierre et Danton, à leur exécution sur fond d’ombres chinoises, ont vécu l’arrivée et les batailles de Napoléon, et ont vibré lors de la chute de l’Empire ou de la proclamation de la République.

Au fil du spectacle les jeunes maîtrisant des textes parfois longs, ont su transmettre l’émotion et surprendre leur public avec des anecdotes relevant d’un véritable travail de recherches historiques, illustrant en détail un Paris d’hier et d’aujourd’hui marchant sur les pas des lieux sacrés de la place de la concorde à Notre Dame.

Parmi eux Arlinda Beqiri une jeune élève en France depuis neuf mois a particulièrement été enthousiasmée par cette expérience « J’ai senti une chaleur intérieure quand nous avons présenté l’histoire de France avec le drapeau » a-t-elle confié.

« C’était extraordinaire, je ne m’attendais pas du tout à cela » s’est exclamée l’adjointe au maire Françoise Horny en sortant.

Texte et photo DNA