Chorale

Revue de presse : concert de la chorale

Par admin clgschwendi, publié le dimanche 24 juin 2018 19:22 - Mis à jour le dimanche 24 juin 2018 19:22
Concert de la chorale 2018
Salle bondée et succès mérité ont été les maîtres mots de la deuxième édition du concert de la chorale du collège Lazare de Schwendi mardi soir au COSEC, avec des élèves créateurs et acteurs de leur spectacle, guidés par leur professeur de musique.

« Ce spectacle permet aux jeunes de montrer leurs talents et de les faire éclore… C’est le leur, avec leurs mots et ce qu’ils ont envie de dire », a annoncé Corinne Spiri proviseur de la cité scolaire félicitant le travail de Stany Balland. Face à elle, le public composé de familles, du corps enseignant mais aussi du principal du collège Sebastien Lafitte et de Martine Dietrich adjointe au maire et conseillère départementale, se réjouissait déjà du déroulement de la soirée.

C’est Léa, collégienne et metteur en scène, qui a introduit le spectacle avec assurance : « Nous avons mis tout notre cœur et nous nous sommes beaucoup investis dans ce spectacle. Nous savons qu’il ne sera pas parfait mais sommes ravis de le présenter ce soir » s’est-elle réjouie.

Les parents étaient avertis et prêts à une large tolérance, pourtant au fil de la représentation, c’est une cascade de jeunes talents qu’ils n’ont pas cessé d’applaudir. Le fil conducteur racontant l’histoire d’une relation père fils et de ses folles aventures, a permis au groupe d’une trentaine de jeunes de la 6e à la 3e de la section chant et de l’ensemble musical d’entonner sous un jeu de lumière une douzaine de tubes des années 80 à aujourd’hui réveillant Sardou, Johnny Hallyday, Jean-Jacques Goldman, Véronique Sanson, Indochine Stromae, Calogero etc. et dévoilant souvent des voix magnifiques en groupe ou en solo. De la chanson ils sont passés à l’instrument, sortant accordéon, flûtes traversières, clarinettes, violons, trompettes, saxophones, violoncelles et bien d’autres, s’envolant dans un ensemble d’harmonies musicales, tandis qu’une jeune gymnaste exécutait à deux reprises des figures aériennes.

A la fin du spectacle le « père » alias Baptiste a pris de bonnes résolutions familiales, et les spectateurs se sont levés pour réclamer un bis clôturant le spectacle. C’est ainsi que comme les artistes avaient débuté, ils ont conclu avec une musique des Enfoirés, Attention au départ. « C’était vraiment bien on s’est bien débrouillé, j’avais déjà participé au spectacle l’an passé, tous les ans on s’améliore » s’est réjouie Zoé élève de troisième en sortant.

Article et photo des DNA du 16/06/2018